Pachamama

La « Pacha » c’est la Terre en quechua, divinisée en Pachamama dans les Andes, Terre-mère nourricière, protectrice et féconde qui porte la vie depuis le commencement des temps.
La terre ne se réduit pas à une simple étendue mesurable et exploitable par l’homme, qui s’est rendu « maître et possesseur » de la nature, elle est plutôt saisie dans sa dimension féminine et sacrée, qui rend sensible le lien vivant qui nous unit à ce lieu qui nous habite et que nous habitons, en nous invitant à prendre soin de ce qui est fragile et périssable, en nous, en elle.

Les mains de l’artisan qui plongent dans la terre retrouvent les gestes ancestraux de l’homme agenouillé devant quelque chose de plus grand que lui. L’odeur de la terre, sa couleur sur la peau, un rêve entre les mains… Depuis le début des âges c’est la même danse des éléments, un peu d’eau dans l’argile et la voilà docile, maléable sous nos doigts, puis l’épreuve du feu pour fixer sa forme dans le temps.

L’art du potier est dans cette présence simple au réel, une façon d’habiter notre monde en prenant le temps de le respirer.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer